Une profession engagée

Innovants et proactifs, les sourciers et les minéraliers représentent une filière d’excellence en matière de protection de l’environnement.

Agir pour protéger l’environnement

Agir sur le foncier afin de préserver les périmètres autour du captage de la source des éventuels impacts des activités industrielles ou agricoles qui pourraient affecter la qualité de la ressource est une autre façon de préserver la ressource en eau. C’est ce que font nombre des adhérents du SESEMN et cela donne lieu à la création d’espaces naturels, où la faune et la flore sont préservées.

Un de nos adhérents a, par exemple, implanté des ruches à proximité de sa source. L’analyse du miel qui y est collecté est une façon innovante de s’assurer de la bonne santé de la nature environnante.

Le Syndicat et ses adhérents travaillent en transparence dans l’objectif de la préservation de la ressource. La filière veille à la surveillance du potentiel des nappes et à ne pas prélever plus que ce que la nature peut nous offrir. En effet, la pérennité de la ressource est notre fondement.

En 2021, afin de lutter contre l’abandon dans la nature des déchets sauvages recyclables, le SESEMN s’engage avec Gestes Propres et participe à sa campagne nationale de sensibilisation « Il était une fois ».

Innover en faveur de la transition écologique

Une innovation majeure

En 2016, Sources Alma inventait le bouchon éco-responsable qui reste attaché à la bouteille. Cette innovation concrète permet d’éviter que les bouchons ne se retrouvent dans la nature et ne soient avalés par la faune marine. Cette idée a d’ailleurs été reprise par le Parlement Européen qui a rendu obligatoire le bouchon solidaire pour toutes les boissons à partir de 2024.

Agir pour la circularité de la bouteille

Innover c’est aussi penser la bouteille de demain. La loi AGEC de 2020 prévoit un taux de 25 % de PET recyclé incorporé dans les nouvelles bouteilles mises en marché d’ici 2025. La filière des eaux conditionnées est engagée sur ce thème depuis bien longtemps et la majorité des marques nationales intègrent déjà 25% de PET recyclé.

Mais la demande en PET recyclé ne cesse d’augmenter. En plus des sourciers et des minéraliers, de nombreux autres metteurs en marché d’emballages se tournent vers cette résine légère, résistante et circulaire.

Les sourciers et les minéraliers imaginent donc des solutions concrètes pour mettre en place un cycle de vie circulaire du PET .

Cristaline, par exemple, met en place les machines de collecte Ecobox, en partenariat avec Auchan Retail France.  Les consommateurs sont incités à rapporter leurs bouteilles en échange de bons d’achats à valoir dans les magasins partenaires en même temps qu’ils sont sensibilisés au geste de tri.